Suspension été – 1

Une suspension évolutive au gré des saisons

J’ai emprunté cette idée poétique l’hiver dernier auprès du géant suédois lors d’une journée « achat de décos scandinaves pour le sapin ».
Quelques branches d’arbres nouées avec du rafia et des suspensions improvisées liées avec des rubans constituaient une déco que je trouvais du plus bel effet au-dessus de la table de la salle à manger. D’autant que le budget en était quasi nul et l’effet « nature » complètement à mon goût.
Evidemment, il ne fallait pas me tenter plus que ça, c’était décidé, en rentrant, j’irais ramasser du bois!

Depuis, la suspension est fixée dans les poutres du plafond et les petits objets qui y sont accrochés jouent la saisonnalité et évoluent au fil des envies.
Clin d’oeil au géant suédois : dans le « modèle d’expo », un fouet à pâtisserie y était suspendu, original, décalé mais un peu trop encombrant à mon goût. Dans ma dernière version, j’y ai accroché des moules à biscuit en forme d’étoile et de coeur, mais aussi un pot de yaourt en verre qui vient accueillir de temps à autre une fleur fraiche du jardin. Cette suspension est un poème à composer et recomposer au gré de vos trouvailles et de vos envies, et le temps nécessaire à le réaliser est dérisoire. On peut la faire évoluer à l’infini, alors on n’hésite plus, on chausse ses bottes ou ses claquettes et on va ramasser du bois!

 

 



Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre