Travailleuse après rénovation intérieur

La travailleuse de Tante Marie

Lors d’un week-end dans le Perche comme on les aime (feu de cheminée, grasse mat, vélo, marché, tricot and co), j’ai déniché dans le grenier (ou plutôt la caverne d’Ali Baba, le comptoir des merveilles, la brocante inspirée de Tante Marie), un petit bijou : une travailleuse ancienne, dans son jus, qui attendait sagement qu’on vienne lui refaire une beauté.

2 battements de cils et un petit bisou à Tante Marie plus loin, la travailleuse était ficelée dans le coffre grâce aux compétences de Tetris de L’Homme. De retour à la maison, après l’avoir faite séchée quelques jours (quelques mois dans un grenier humide nécessitait un peu de repos au sec avant de travailler le bois), mon cerveau en ébullition s’en donnait à coeur joie pour relooker ce petit bijou qui contiendrait bientôt fils, aiguilles, marqueurs de maille et accessoires tricot divers et variés.

Aujourd’hui, elle trône fièrement à côté de la caisse à laine, ultra pratique en plus d’être jolie : tout ce qu’on aime dans les créa DIY!

Avant :

Après :

 

Pour les explications, retrouvez le tuto ici



Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre