Table basse asiatique après rénovation – 1

Bye Bye chinoiserie!

Dans la veine « 50 shades of grey », voilà encore un petit meuble passé à l’épreuve de mes pinceaux à grands renforts de gris perle, gris argent, patine blanche and co.

A l’origine, une table basse chinoisante très 80’s spirit (comprendre qu’elle appartenait à mes parents et que j’ai donc grignoté dessus mes choco BN en regardant le club Dorothée en rentrant de l’école) en vraie fausse laque et incrustations japonaises colorées. Kitchouille? Nope, 80’s je vous dis!!!

J’ai malencontreusement oublié de la prendre en photo avant, mais en gros, elle était de ce style là….

photo 2

Bref, dans la déco du salon « j’aime le gris, tu aimes le gris, il aime le gris », ça n’allait pas, mais alors pas du tout. La solution? Huile de coude, ponçeuse et 18 3 couches plus tard, tadaaaaa une toute jolie table basse patinée ancienne et grisonnante.

Dans les détails, une fois la partie ponçage effectuée (port de masque obligatoire, la vraie fausse laque et les incrustations étaient en fait….du plâtre peint; soulagement de ne pas commettre l’irréparable sur un meuble époque Confucius, mais grosse grosse galère), peindre en gris uniformément, puis peindre plus ou moins grosses mailles à la peinture effet métal.
Une fois ces deux couches sèches, appliquer une patine blanche ou un jus (peinture diluée à l’eau ou au white spirit). On peut aussi faire une peinture à l’essuyé pour insister sur certains endroits du plateau par exemple.
Attendre le séchage puis poncer à la main au papier de verre (grain fin!) les arêtes, les angles, les pieds pour donner un effet usé. Ne pas poncer de façon uniforme afin de donner un air plus naturel à la patine.

Enfin, étant donné que maintenant ce sont mes enfants à moi qui grignotent des BN dessus en regardant Gulli , en guise de finition, j’ai passé deux couches de vernis mat pour la protéger.

 



Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre